21 avr. 2014

Il est un peu différent


Depuis qu'il est tout petit, il aime être seul, et joue loin des autres enfants. Jamais il ne croise leurs regards, ou rarement,  par peur du grand plongeon en apnée dans lequel il ne sortirait pas indemne sans doute. 

Pourtant, il sait très bien que nous sommes là, pas très loin de lui. Il a besoin de cette distance de sécurité qui le rassure.

Il aimerait venir partager des moments avec d'autres enfants pourtant, mais son angoisse le rattrape aussitôt, il est plus fort que lui. Chaque tentative d'entrée en relation avec les autres restent pour le moment inadaptées. Il s'approche, tape, pince, tire les cheveux, il fait même mal parfois,  ... et pourtant cela n'est pas vraiment ce qu'il cherche à faire. Il veut faire partie du jeu, partager ... et ne sais pas vraiment comment s'y prendre. Alors, quand l'autre se met à pleurer, il se décompose, ne comprend pas ce qu'il a pu faire de mal, puis se referme un peu plus dans sa p'tite bulle, retourne à ses activités précises dans lesquelles il retrouve la sérénité, et l'apaisement de ses angoisses. 

En tant qu'adulte, on essaye parfois d'intervenir pour médiatiser ces ébauches de relation, et on se rend vite compte qu'on fait parfois pire que mieux, on le récupère encore plus morcelé, inconsolable ... On se retrouve alors impuissants nous aussi face à lui... 

Certaines personnes se permettent de juger trop hâtivement son comportement. Alors je le dis haut et fort : Non, il n'est pas méchant ! Et non, il n'est pas mal élevé ! Et non, ses parents ne sont pas les coupables ! Ce petit garçon est juste un peu différent, et il a tout juste trois ans. 

Quand le bruit est trop fort il ne le supporte pas. Ce n'est pas à lui de s'adapter aux autres, et plutôt à nous tous, de s'adapter à lui. 

Ce petit garçon adore regarder les DVD Disney, comme tout les enfants de son âge, il aime aussi les voitures, les animaux, et surtout ses petits poissons rouge. Il va a l'école chaque jour avec son frère jumeau  ... Il aime se refugier dans sa petite cabane, à côté de la cuisine, il s'y sent surement bien, et contenu. Il ne dit pas forcément bonjour quand on arrive chez lui, ni au revoir d'ailleurs, mais cela n'est pas de sa faute... Il le ferait spontanément à chaque fois si ses angoisses n'étaient pas aussi présentes.  Il ne parle pas beaucoup, mais il sait très bien exprimer ce qu'il veut.

Il a besoin qu'on lui parle, et qu'on lui explique ce qu'on va faire, il a besoin de repères et de visualisation pour avancer. Tout doit être anticipé pour éviter que son angoisse le rattrape. 

Il nous comprend et nous entend très très bien, surtout quand on parle de lui entre adulte, il tend toujours l'oreille à l'autre bout de la pièce pour entendre ce que l'on dit. Il s' intéresse à nos conversations, mais garde ses distances. 

Ce petit garçon est différent, et c'est comme ça qu'on l'aime
J'ai la chance d'avoir été choisie comme marraine, et je l'aime de tout mon cœur.

 Il y a quelques jours, il est venu près de moi, il s'est approché, et m'a montré du bout du doigt ce qu'il voulait. Il ne le sait pas, mais il m'a fait un énorme cadeau à cet instant. Un cadeau qui n'a vraiment pas de prix ... Un cadeau rempli d'amour, une approche vers moi... Tout doux, on y arrive bonhomme ! Et moi, je crois en toi aussi !!

Un grand Merci à Geeky Girl pour l'illustration faite par ses soins, uniquement pour cet article, pour lui  <3 

18 commentaires:

  1. Je suis touchée par tes mots sur ses maux!
    quelle justesse, quelle finesse, quelle verité!
    Accompagner ces petits et moins petits dans leurs differences est mon metier, j'en suis fière!
    Merci pour ce temoignage touchant...de l'autre coté, de celui qui le vivent...
    une jolie relation vous lie!

    RépondreSupprimer
  2. C'est un très beau texte plein d'amour !

    RépondreSupprimer
  3. Très touchant en effet ton témoignage.
    Ravie d'avoir illustré de si beaux mots.
    Merciiiiiii !!!
    En tous cas, ce petit bout a de la chance de t'avoir pour marraine <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grâce a toi cet article est très joliement illustré, merci beaucoup alex, t'es adorable !!

      Supprimer
  4. Magnifique texte qui a serré ma gorge... Des mots touchants et criants de vérité. Merci...

    RépondreSupprimer
  5. J'avoue ayant une marraine handicapées. Tout en étant sa curatrice à ce jour. Que parfois c'est comportement si différents de nous sont très incompréhensible. Et chaque attention est justement un moment privilégié et beaucoup plus intense...

    RépondreSupprimer
  6. Très bien écrit. Très touchant.
    xx
    Adèle

    RépondreSupprimer
  7. un tres joli billet qui est un peu triste quand meme mais qui est écrit avec des jolis mots touchant et le "cadeau" que ton filleul a fait j'en ai eu les frissons

    RépondreSupprimer
  8. Très très joli témoignage <3

    RépondreSupprimer

Un p'tit message ? C'est par ici !