20 déc. 2014

Maman est (enfin!) puéricultrice !!


Il y a 3 ans maintenant, sans le dire a personne je me suis inscrite au concours d'entrée en école de puéricultrice sans grandes convictions. Je rêvais depuis toute petite d'exercer ce métier d'infirmière puéricultrice qui me passionne.Je n'avais pas révisé, et la séléctivité me semblait insurmontable ... et pourtant, en décembre 2011, mon nom était sur la liste des admis au concours ! Quelle joie !! 

Quelques jours après avoir appris cette jolie nouvelle, j'en apprenais une autre tout aussi jolie : une petite filouse allait pointer le bout de son nez 7 mois plus tard, et transformer nos vies. La filouse allait faire de bonhomme un grand frère, alors qu'a l'époque il n' avait que 5 mois ... ! 

Il était alors hors de question d'entamer une formation intensive d'un an avec deux enfants en bas âge, j'ai alors reporté le bénéfice du concours pendant deux annés, le temps de profiter de mes jolies merveilles en prenant un congé parental, et qu'ils grandissent un peu. 

Une organisation qu'il a fallu anticiper des mois à l'avance, sans trop savoir ou nous irons lorsque mes études allaient commencer. Les gardes, l'école, les heures de papa au travail, tout devait être calculé, pour que le rythme des enfants soit respecté, mais aussi en essayant de préserver du temps pour chacun d'eux, pour jouer, se mouvoir et s'épanouir en famille malgré un rythme compliqué à suivre. La filouse avait 18 mois quand j'ai entamé la formation en janvier 2014. Et bonhomme venait tout juste d'effectuer sa première rentrée des classes à 2 ans et demi. J'avais peur de les délaisser ... 

Je me disais, "C'est qu'une année..." évidemment elle est passé très vite, et pourtant parfois elle est passé très lentement ...  j'ai pleuré plus d'une fois, car j'avais mal au coeur de devoir privilégier l'apprentissage de mes cours aux moments en famille. On a tous fait des concessions. 

Pendant presque un an, je n'ai pas touché un balai, ni appuyer sur le bouton ON de la machine à laver. Mon homme (en or) a géré comme un chef ! Il a pris en main toute l'organisation et le rangement de la maison, l'intendance et la logistique. Et moi pendant ce temps là, je révisais mes cours, écrivait mon mémoire et préparait mes examens pratiques. 

Le stress s'est emparé de moi à plusieurs reprises cette année,  mais à chaque fois, des personnes soutenantes étaient là et m'ont redonné le sourire, l'envie et la motivation de continuer et d'en arriver jusque là. 

Aujourd'hui ça y est, je suis (enfin!) diplômée ! Je suis heureuse, et tout cela a été possible car derrière moi j'ai une famille et des amis en or, qui m'ont toujours poussés vers le haut, et suivi au fil de mes envies et de mes projets parfois un peu fou. Ce diplôme, c'est grâce à eux que je l'ai obtenu. Grâce à leur aide, leur amour, et leur présence ! 

Durant cette année, j'ai aussi fait connaissance avec des personnes extraordinaires, avec qui j'ai partagé des moments inoubliables : Des mamans, des jeunes infirmières, et même des voisines de quartier que je ne connaissais pas, et qui ont rendu mon quotidien plus facile. 

Par ce billet, c'est à toutes ces personnes aidantes que je veux rendre hommage. Des jolies personnes, qui me lisent ici, et d'autres non. Je veux juste vous dire merci ! Merci d'avoir écouté mes plaintes, mes sauts d'humeurs parfois, ou encore réconforté quand j'en avais besoin. Vous avez cru en moi, et cette victoire et ce diplôme il est aussi un peu pour vous ... et j'espère que vous vous reconnaîtrez dans ces quelques lignes ... 

Je suis aujourd'hui très fière d'avoir repris mes études en tant que maman et d'avoir réussi. Mes enfants m'ont donné des ailes ! 

Au bout du compte, c'est une belle victoire personnelle, et un épanouissement total à partir de maintenant dans ma vie, et j'vais le redire encore mais c'est important : Merci !! 


8 commentaires:

  1. Tu peux être fière de toi super maman puéricultrice jeune diplomèe !
    Bravo encore !!!!

    RépondreSupprimer
  2. il en fallait du courage et de l'amour pour relever un tel défi ! bravo à toi ! et bravo aux tiens qui doivent être très fiers de toi <3

    RépondreSupprimer
  3. Félicitations pour ce diplome miss, plus qu'a trouvé un poste , ce que je te souhaite.
    et vive les hommes en or qui aident grandement.

    RépondreSupprimer
  4. bravo et je vais envoyer l'article à ma cuisine qui est maman et tout juste diplômée puer comme toi

    RépondreSupprimer
  5. bravo et joli billet il m'a donné les frissons; allez souflle et profite des tiens maintenant et encore chapeau

    RépondreSupprimer

Un p'tit message ? C'est par ici !